Les couples dans les relations à long terme souhaitera peut-être utiliser un accord de cohabitation pour vivre ensemble sur une base d`essai avant de s`engager à l`Union juridique du mariage. Obtenir de l`aide juridique rédiger votre entente de cohabitation cet accord de cohabitation est conçu pour les couples dans des relations intimes qui désirent vivre ensemble. Les couples non intimes, tels que les amis, les colocataires ou les frères et sœurs, qui souhaitent vivre ensemble peuvent utiliser un accord de colocation pour définir leurs responsabilités à la place. Un accord de cohabitation est approprié pour les couples hétérosexuels ou de même sexe qui ne veulent pas se marier, mais veulent toujours certains des droits accordés aux couples mariés, tels que la Division de la propriété ou le soutien de l`enfant si la relation prend fin. Un accord de cohabitation permet à un couple célibataire dans une relation intime d`établir une sécurité émotionnelle et financière avant qu`ils ne se déplacent ensemble et combinent leurs actifs. La cohabitation et le mariage peuvent avoir des similitudes juridiques, comme des détails sur la répartition des actifs et des dettes, l`héritage, ou les obligations de soutien. Cependant, il existe des différences spécifiques entre les deux, telles que: les couples qui cherchent à protéger leurs biens personnels ou à s`assurer que leurs dettes distinctes demeurent distinctes peuvent également bénéficier d`un accord de cohabitation. Le but de l`accord de cohabitation est de protéger les deux parties et d`éviter qu`un tribunal ne décide des divisions d`actifs ou de paiements de soutien. Un accord de cohabitation est utilisé pour protéger les deux partenaires dans une relation et éviter autant de conflits que possible en cas de rupture.

L`accord peut être utilisé pour détailler et définir: bien qu`un simple accord de cohabitation puisse suffire à protéger vos intérêts, n`importe qui pourrait bénéficier d`une assistance professionnelle. Un avocat peut aider à rédiger un accord qui est conforme aux lois locales et aborde les responsabilités potentielles qui surviennent dans la cohabitation. Contactez un avocat expérimenté en droit de la famille pour une certaine tranquillité d`esprit avant de signer. Les actifs détenus avant la cohabitation et les biens acquis par une personne après la cohabitation demeurent la propriété de la personne qui les a acquises. Toutefois, les actifs acquis conjointement après la cohabitation ont débuté sont la propriété conjointe des deux partenaires. . Les deux parties sont tenues de prendre des conseils juridiques indépendants avant d`entrer dans cet accord. Il est également exigé que les deux parties concluent cet accord librement et volontairement et que vous fournissiez toutes les informations financières pertinentes afin d`éviter d`éventuelles allégations d`influence indue. Par exemple, dans la plupart des mariages, les deux partenaires ont droit à une division des biens et à l`aide conjugale lorsqu`ils entrent dans une Union juridique, alors que les partenaires dans une relation de cohabitation n`ont pas de droits similaires sans accord signé.